Tandem + , Architecture et urbanisme Nord Pas de Calais

Cabinet d'Architectes et d'Urbanistes dans Nord Pas de Calais situé à Lille

Hôpital, Dunkerque

Urbanisme / Opérationnel

Mission

Etude de programmation et de valorisation urbaine : 2010

Programme

Logements : 21 378 m2 SHON
Activités liées à la santé : 8 440 m2 SHON
Densité : 80 logts/ha

Maître d'Ouvrage

MAINH (+ appui de la MRAI)

Partenaires

Euro Ingénierie, études techniques
CBRE évaluations, ingénierie financière

Surface

2,9 ha

Valoriser un patrimoine remarquable, ouvrir le site hospitalier sur la ville.
La mission consiste à définir un programme pour la reconversion de l’ancien hôpital de Dunkerque-Rosendaël, en rapport avec sa valorisation financière, et à élaborer le cahier des charges urbain, architectural et paysager.

La ville de Dunkerque s’est engagée depuis plusieurs années, dans de vastes projets de transformation de ses friches portuaires et plus récemment dans la reconfiguration de son centre ville (cf documents ci contre).
La reconversion du site de l’ancien hôpital à Rosendaël s’inscrit dans le prolongement de cette démarche. Le parti d’aménagement retenu comporte donc des éléments de programme incontournables :

1-Un site ouvert sur la ville
Enclave dans la ville, c’est aujourd’hui sa force (le site est intact et homogène) et sa faiblesse (le dynamisme de la ville ne l’atteint pas).
Le site sera donc traversé et connecté au rythme de la ville tout en restant un lieu unique à Dunkerque. Il sera intégré dans la ville tout en développant une atmosphère particulière.

2-Un patrimoine bâti révélé
C’est la qualité du bâti originel de la partie Nord du site, son homogénéité et son ordonnancement qui constituent la valeur du site. Perturbé par des constructions ajoutées au gré des besoins, le caractère original du site de l’ancien hôpital est parfois perdu et sera réinventé dans le cadre de la reconversion du site.

3-Un foncier optimisé
Une optimisation du foncier est recherchée.
La densité proposée, sur la globalité du site, restera cependant cohérente avec celle du Rosendaël ancien.

4-Une diversité affirmée
Physiquement : au travers de la diversité des formes bâties existantes et futures et ce en vue de constituer un ensemble architectural original, une nouvelle forme d’excentricité pourra prendre place sur le site avec la production d’une architecture joyeuse et capable de faire écho au patrimoine insolite de Rosendaël : le «quartier excentrique» et les «maisons de bois éclectiques».
Socialement : au travers du développement sur le site de programmes de logements variés dans leur formes, tailles et modes de financement pour permettre à tous d’accéder au site aussi bien dans l’ancien que dans le neuf.

5- Un paysage requalifié
Les espaces extérieurs actuels sont essentiellement minéraux.
Un environnement fortement végétalisé sera créé sur l’ensemble du site sous des formes variées (jardins linéaires, allées plantées, jardins potagers, jardins médicinaux, jardinets privatifs, haies séparatives…).

6- Un projet majoritairement dédié à la création de logements
La mixité programmatique sera liée à la diversité des typologies bâties (individuels en bande dans l’ancien seulement, individuels superposés et collectifs dans le neuf) et des typologies de logements proposées et ce, notamment, sous des formes innovantes dans l’ancien (lofts, logements atypiques au centre des pavillons de soins de la partie Nord).
Quelques activités liées à la santé pourront cependant prendre place ponctuellement sur l’Avenue de Rosendaël.

Tous droits réservés à tandem+ architecture plus urbanisme • DesignDevelopment