Tandem + , Architecture et urbanisme Nord Pas de Calais

Cabinet d'Architectes et d'Urbanistes dans Nord Pas de Calais situé à Lille

Valenciennes

Architecture / Logement

Date de livraison 2015

Mission

Concours 2015
Non retenu

Programme

Logements

Maître d'Ouvrage

VILLE DE VALENCIENNES
VAL’ HAINAUT HABITAT (V2H)

Partenaires

Rabot Dutilleul Construction, entreprise générale (mandataire)
ETNAP, bureau d’études techniques
Leblanc Vénacque, paysagistes

Surface

N.C

Montant travaux

5 500 000 €HT dont :
- Travaux : 2 926 516 €HT
- Travaux VRD : 1 435 197 €HT
- Travaux préparatoires : 788 505 €HT
- Honoraires : 399 765 €HT

Conception réalisation dans la cadre d’un renouvellement urbain en vue de la requalification du quartier Chasse Royale de Valenciennes

Ce projet entre dans le cadre du projet de renouvellement urbain du quartier Chasse Royale à Valenciennes (ANRU1 – Phase 2). Il s’agit de compenser les démolitions engagées sur le quartier en recomposant une offre de logements diversifiée et de qualité.

Nous confortons l’analyse et les données du programme et sommes persuadés de la nécessité de conforter la structure de l’îlot.

Nous avons donc naturellement en premier lieu recherché à refermer complètement l’îlot en construisant les deux projets neufs (location et accession) en accroche avec les héberges existantes.
Cependant, la jonction de tous les volumes bâtis pose de trop nombreuses problématiques : de cohérence architecturale, d’ensoleillement, de chantier, de pérennité, et enfin de structure (au regard notamment des contraintes de sismicité).

Par ailleurs, le site présente de nombreuses qualités sur lesquelles nous avons souhaité appuyer le projet, notamment une structure arborée de qualité vers le sud, une variété d’échelles bâties au sein de l’îlot, la présence d’équipements, services et commerces en périphérie favorisant le lien social …

Il nous a donc très vite semblé nécessaire de disjoindre les implantations afin de donner plus de visibilité à chacune des fonctions composant le site mais aussi d’introduire un lien visuel fort entre le jardin résidentiel, le parc et les aménagements publics environnants.
Nous ménageons donc pour chacune des entités bâties une distance. Elle permet plus de souplesse en termes d’évolutivité, et de laisser « respirer » chaque entité. Ainsi, des bâtiments d’expressions différentes peuvent cohabiter au sein d’une forme générale, claire et unifiée, assemblée autour du jardin central.

Dissocier les entités neuves des entités existantes permet aussi de trouver les gabarits, les échelles urbaines appropriées au site. Le front bâti n’est alors plus monotone et hermétique. Il se diversifie, se séquence, se complexifie, s’enrichit de porosités visuelles permettant de rythmer, d’animer les parcours à l’échelle du piéton. En accompagnement, des arbres d’alignement viendront compléter la structure de l’îlot.

Notre proposition est ensuite structurée autour d’idées fortes que sont : – une architecture contemporaine qui s’intègre à l’environnement et à l’histoire du quartier, – la création d’espaces partagés conviviaux, – la performance des bâtiments au service du bien-être des habitants, – un accompagnement adapté à chaque locataire tout au long de l’opération.

Le projet a pour but de faire cohabiter les entités bâties existantes, issues d’expressions architecturales et d’époques différentes, avec une architecture plus contemporaine, conférant de la cohérence au quartier. Les nouveaux aménagements donnent quant à eux de la lisibilité aux espaces extérieurs tout en unifiant l’îlot.

Les déplacements doux sont sécurisés et assurent l’accessibilité des abords des logements et des différents équipements. Il offre de nouvelles ballades et des espaces intimistes, tout en proposant des lieux de rencontres et d’échanges pour les habitants de toutes générations.

Le projet propose pour chaque bâtiment (neuf et réhabilitation) un véritable manteau thermique améliorant le confort des habitants, ainsi que des expositions choisies et des ouvertures généreuses favorisant les apports de lumière naturelle. L’utilisation de matériaux nobles tels que la brique souligne le caractère intemporel du projet.

La performance, notamment celle du bâti, permet de générer des économies d’énergie importantes, et donc d’alléger les charges des locataires.
L’accompagnement social du projet : un régisseur de site pourra s’appuyer tant sur son expérience que sur des outils de partage d’informations en ligne facilitant un dialogue réactif avec les habitants.

Tous droits réservés à tandem+ architecture plus urbanisme • DesignDevelopment